Clash "sympatoche" entre Albert Dupontel et Laurent Bignolas

Publié le par Finchleyroad


Après tout, il n'y a pas que des sujets de politique dans la vie qui suscitent un intérêt et heureusement...
Voyez plutôt les joies et perles du direct ce mercredi soir sur France 3 le 14 octobre avec une interview de M. Dupontel par M. Bignolas et notamment l'introduction 'singulière" du présentateur... et qui donc semble être annonciatrice d'une probable tension...




J'avoue plutôt les apprécier tous les deux...
On peut comprendre la réaction de chacun...même si j'ai tendance à pencher pour l'opinion du présentateur :
« J'avais prévenu son attachée de presse et sa productrice que je n'avais pas eu le temps de voir le film. J'avais demandé un DVD qui ne m'est pas parvenu. »

« Ne pas avoir vu son film n'empêche pas de s'y intéresser, de poser des questions. On lui offre une tribune ; il fait la gueule. »

 

C'est ça quand on invite une forte personnalité...  ; )

En tout cas, pour ma part cela m'a bien fait sourire...et c'est déjà pas mal...



Publié dans Médias

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Swann 23/10/2009 01:40


ça pour une forte personnalité...dupontel donne un bon coup de pied...c'est vraiment ce qui fait l'acteur et ce qui fait qu'on l'aime aussi

Mais le présentateur à bien rebondi sans pour autant se laisser faire et franchement je lui tire mon chapeau ;)

Bien à toi et merci pour l'extrait :)


Raynald Boulay 20/10/2009 11:43


En fait, je trouve toujours un peu surréaliste ces scénes où l'on voit un journaliste et, disons un artiste (chanteur, comédien...). L'un est censé être là pour informer le public, l'autre pour
vendre un produit (un cd, un film, etc). L'un devrait avoir une déontologie, rechercher une certaine neutralité, l'autre fait une "tournée de promotion". Le rapport est tout à fait inégal, en
faveur des artistes qui représentent le côté économique des choses, l'argent étant le nerf de la guerre. Ainsi, pas de questions qui fachent, dans le meilleur des cas, des chroniques ironiques dans
les talk show.
En l'espèce, si on peut remettre en question le professionnalisme de Laurent Bignolas, qui a pourtant l'honêteté d'avouer ce que la plupart de ses confréres auraient tu, on ne peut que reconnaitre
à Albert Dupontel un vrai talent pour la pub, vu le buzz généré par cette histoire, qui dépasse largement l'audience qu'il aurait eu s'il s'était contenté de répondre à des questions sur son film,
dont au demeurant je n'avais pas entendu parler.


Bruce Kraft 17/10/2009 23:04


Salut!!

J'adore Dupontel mais c'est vrai que là il fait sa tête de mûle...m'en fous je l'adore quand même!!lol!


Lili et la trilogie 17/10/2009 15:04


J'adore les émissions qui dérapent ainsi, les artistes vrais et sans langues de bois, les moments de vérité qui fusent, j'adore, enfin du vrai, pas du lisse et pré-mâché!


gerard pendaries 16/10/2009 20:33


Bonsoir Finchleyroad,
Grand merci pour cet extrait.... surréaliste, d'une drôlerie digne de Rudy Allen avec Dupontel dans le rôle du butor. Dommage que ce ne soit pas une fiction et à la fin l'excessive grossièreté de
Dupontel me laisse un goût amer.


Finchleyroad 16/10/2009 21:08


Bonsoir Gérard et merci pour tes visites !
J'ai un peu hésité avant de poster cet extrait, mais après tout y'a pas que le débat dans la vie...y'a plein d'autres curiosités qui valent la peine d'être vues ou lues...
Sinon, c'est vrai que ce fut excessif de la part de M. Dupontel...mais avouons que cela aurait été moins "marrant"   ; )
A plus