Acadomia : le Bac c'est "satisfait ou remboursé" !

Publié le par Finchleyroad


Ca y est, c'est fait. Désormais le Bac est devenu également une offre commerciale. Acadomia a lancé le 16 septembre une nouvelle offre tonitruante "Devenez bachelier ou soyez remboursé".
 
Le n°1 français du soutien scolaire privé propose ainsi "un programme de révisions exclusif, spécialement conçu pour permettre aux élèves de terminale au lycée d'obtenir leur baccalauréat à la fin de l'année scolaire, qu’ils passent le Bac scientifique S, le Bac économique ES, le Bac littéraire L ou les Bac technologiques STI et STG. Si l’élève n’obtient pas le baccalauréat après avoir suivi notre programme avec assiduité, Acadomia s'engage à rembourser le coût du programme."

Sur le site internet Acadomia, les tarifs sont les suivants.

Programme individuel : à partir de 245 € par mois, sur 12 mois. Soit 2 940 euros (réduction d'impôt non déduite)

Programme collectif : à partir de 160 € par mois sur 12 mois. Soit 1 920 euros (sans la réduction d'impôt)

Réaction immédiate de Luc Chatel, ministre de l'éducation : "Le bac n'est pas à vendre"

Du coté de la société, avec son dirigeant Philippe Coléon, la réaction reste plus mesurée."Dans les rues il y a des bus et des taxis. Du public et du privé. Ils arrivent à rouler dans les mêmes voies sans se cracher dessus. Il fallait bien qu'on réagisse à la dérive de l'éducation nationale qui va maintenant vers le service en développant des formes de soutien scolaire gratuit. L'Etat a une obligation de moyens ; nous, notre valeur ajoutée, c'est la garantie des résultats" précise t-il.

Il semble toutefois que l'élève soit tenu à une assiduité plus importante, près de 2 heures de cours par semaine,  et que des examens seront prévus pour suivre son évolution, la firme souhaitant quand même minimiser les risques.

D'ailleurs selon Le Monde, "C'est cette pilule que l'offre d'Acadomia veut faire passer auprès des familles qui ne risquent pas grand-chose : soit leur enfant décroche son bac, soit elles sont remboursées". Le quotidien ajoute notamment que le remboursement de la somme s'appliquera sur le montant réellement payé par la famille, (donc exonération fiscale déduite), soit 1600 euros en cas de cours à domicile.

Oui mais encore faut-il avoir la capacité de payer une telle somme même si son enfant le vaut bien....
Pour ma part, pourquoi verser une telle somme à une société pour se "garantir" de la réussite de son enfant, ne lui suffirait-il pas juste de travailler normalement pour décrocher le fameux sésame ? (je sais, je provoque)

Cette offre ne semble pas vraiment être destinée aux personnes à faible revenu vu le coût de la prestation.
Pas vraiment besoin de s'insurger contre une telle initiative commerciale. Certains dénonceront évidemment une marchandisation supplémentaire de l'enseignement. En tout cas, jolie coup de pub de leur part.

Rappelons enfin qu'en 2009, près de 86 % des élèves ont obtenu le Baccalauréat.
Il n'en reste pas moins que 320 familles ont déjà souscrit à cette offre depuis son lancement. Nous attendrons avec impatience les résultats du Bac 2010...

Qui a dit que la réussite de leur enfant n'avait pas de prix ?


Publié dans Actualité

Commenter cet article

Lili et la trilogie 02/10/2009 20:10


Et la valeur du travail, de l'effort... de l'estime de soi acquise en obtenant le bac parce qu'on l'a mérité, non parce que nos parents ont eu les moyens de nous le payer... et le peu de cas que
les parents font du travail des profs, leur peu de confiance dans le système, aaaaaaaaaaaaaaaah, tout porte à débat, sans compter qu'on pense "rémunérer" les élèves pour lutter contre
l'absentéisme. Argent Roi, Enfant Roi ...quelle valeur a donc la simple éducation....


Finchleyroad 11/10/2009 20:35


D'accord avec toi...et d'ailleurs je me demande dès fois si je ne vais pas faire partie de ceux qui pensent que "avant c'était bien mieux..."  ; )


Karim Hameg 02/10/2009 19:11


En réponse à ton commentaire: moi mon club c'est Marseille.
Et de rien. 


Ludemu 02/10/2009 10:32


J'aime beaucoup les sujets que tu traites, ils sont super intéressants ! Bonne continuation !


Finchleyroad 11/10/2009 20:33


Bonsoir et merci pour ton commentaire !

Dès fois, je ne publie qu'1 seul article en 1 semaine, et il est vrai que je préfère parfois passer mon temps à faire autre chose que du blog... honte à moi de dire cela

Merci pour ces encouragements. ; )


Karim Hameg 01/10/2009 23:43


Commentaire sans rapport avec le sujet: j'ai vu ton com de la dernière fois... Alors Lille, c'est pas si mal finalement non?


Ydhista Lévisoïtin 01/10/2009 19:09


Bonsoir,
personnellement j'ai tendance à penser et comprendre ce genre de publicité dans le seul contexte économique et commercial.
j'avoue que je ne vois aucune différence entre celle-ci et une autre pour une télévision ou un home-trainer.
Après tout Acadomia est une entreprise commerciale, pas un service public.

Au passage un vieux souvenir sur la TP qui serait remplacée par la taxe carbone, je ne suis pas sure que vous ayez ma "mise à jour"...
Au plaisir
YL


Finchleyroad 11/10/2009 20:29


Bien d'accord avec vous sur la notion d'entreprise.

Pour ce qui est du lien, je n'y manquerai pas de venir le consulter... ; )