La vidéo sur M. Hortefeux et ses réactions

Publié le par Finchleyroad


Je me souviens bien de la parution de cette vidéo sur le site internet Le Monde, l'ayant visionnée le jour même de sa mise en ligne. Je me suis dit que cette vidéo n'apportait pas vraiment autant d' "information essentielle" (ou d'information tout court) que cela pouvait sembler dans un premier temps. Et que pour ma part il n'était pas véritablement judicieux d'en faire un article (dans mon blog du moins). Je décidai donc de patienter et d'observer.
Evidemment, je me doutais quand même pertinement des réactions nombreuses, raisonnables, raisonnées, déraisonnables, déraisonnées que cela allait engendrer. A un moment, j'ai même pensé que cela pouvait finalement devenir un tourbillon de déchainements médiatico-politique. Et cela ne serait pas la première fois.
Bingo !

N'allumant que rarement mon téléviseur ces derniers temps, j'ai pu observer en quelques jours sur internet et à la radio un déferlement de réactions tant de politiciens que de journalistes que de blogueurs sur les propos de M. Hortefeux lors de l'université d'été du parti présidentiel à Seignosse dans les Landes le 5 septembre.

C'est ainsi que je décidai finalement de suivre le "mouvement".
Toutefois, il ne s'agit pas vraiment ici de mon coté de prendre position et de juger ces propos. Je dirai même que le ministre en question m'est relativement indifférent dans ses interventions politiques. De même il ne s'agit pas également de "commenter les commentaires" des différents intervenants.
J'ai préféré surtout faire un compte rendu des interventions des principales catégories politiques et intervenants, pour pouvoir par la suite prendre un peu de recul par rapport à tout ce "tapage médiatique", et de le traiter sous un autre angle.


L'intervention de la Gauche tout d'abord.
Que ce soit les socialistes avec notamment Benoît Hamon, porte-parole du PS, jugeant des propos "honteux et inqualifiables" et se demande ce que fait "encore au gouvernement" Brice Hortefeux.

Ou bien Mme Aubry sur RTL "consternée", et jugeant les propos de l'intéréssé comme "extrèmement choquants et incompréhensibles".


Les Verts quant eux dénoncent
l'expression d'un "racisme banal, bête et méchant".

Quant à la Droite
Dans un communiqué, M. Hortefeux affirme que "pas un seul" de ses mots ne faisait "référence à une origine ethnique supposée d'un jeune militant".

Sur RTL, le ministre de l'Intérieur a précisé: "Il n'y avait dans ma bouche aucune référence à une origine ethnique, arabe, maghrébine ou africaine. [...] Je me dirigeai vers la sortie quand un jeune m'arrête et me demande une photo. On plaisantait sur les Auvergnats et on disait que un, ça allait, mais que ça posait problème quand il y en avait plusieurs".

Le ministre de l'intérieur ayant exclu dans une interview des excuses: "Pour qu'il y ait excuse, il faudrait qu'il y ait culpabilité ou faute".

Par la suite il ajoutait le 14 septembre (Le Monde) "Je veux donc dire, vous dire, mes regrets. Au delà de cette polémique inutile et injuste, je veux exprimer mon respect pour tous les Français et pour toutes celles et tous ceux qui vivent sur notre sol, quelle que soit leur religion et quelles que soient leurs convictions",  devant quelque 200 responsables musulmans et de représentants des autres religions.

M. Fillon, quant à lui dénonçait sur Tf1 "une campagne de dénigrement assez scandaleuse". Opinion partagée par Xavier Bertrand, le secrétaire général de l'UMP, pour qui "la gauche est prête à tout pour nous nuire".

Nicolas Sarkozy, enfin, s'était contenté le vendredi 11 septembre d'un "Franchement, en ce moment j'aimerais que chacun se concentre sur son travail et ne perde pas de temps dans des polémiques (...) Ce que j'en pense, c'est que je n'ai vraiment pas de temps à perdre avec ça !".

Le héros malgré lui
Ce qui me "fascinait" un peu plus furent les interventions du jeune militant UMP, sous les projecteurs de cette surmédiatisation.
- Tout d'abord, il a jugé que les propos du ministre visaient les auvergnats, déclarant ainsi : "Ça a été entièrement sorti du contexte. Mon secrétaire départemental blaguait avec le ministre parce qu'il parle auvergnat et c'est de là que c'est parti". "C'est honteux. Je suis arabe mais il m'a tout à fait respecté, ce n'était pas du tout mal placé. Et je ne considère pas que c'est un dérapage".

- Puis, précisa sur France info que quand M. Hortefeux dit 'il ne correspond pas au prototype" ou "quand il y en a un, ça va", "il ne s'adressait pas du tout à moi, mais à une autre personne sur tout un autre sujet"

- Ensuite sur RTL, il ajoute que les propos ("quand y'en a un ça va")  tenus par le ministre concernaient  le "nombre de photos et de clichés pris dans la journée"

- Et de terminer par une vidéo sur youtube, en insistant sur le fait  qu' "il n'y a eu aucun dérapage" qu'ils ont "juste parlé entre amis" et que cela avait "crée une polémique alors qu'il n'y'a pas lieu"...

Des pétitions l'une de la part de Charlie Hebdo, l'autre du MJS (Mouvement des Jeunes Socialistes, exigent sa démission.  

Et pour finir d'autres mouvements et unions 
Le MRAP (Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples) qualifiait les propos de "racistes", mais "sans surprise" de la part du ministre, et veut faire porter l'affaire devant la justice.
L'UEJF (L'Union des étudiants juifs de France) considère que ces propos "banalisent un discours fait de racisme populaire."

Selon le CRAN (Le Conseil représentatif des associations noires de France), "Ces propos ne laissent aucun doute sur la nature des propos du ministre", et "constate qu'à ce jour Brice Hortefeux n'a pas esquissé le moindre début d'excuse". L'association "demande à Brice Hortefeux de retirer ses propos, qui sont indignes d'un haut responsable de l'Etat, et de formuler des excuses".

Par ailleurs, le CRAN "s'étonne de la position de la LICRA (Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) qui, après avoir été reçue au ministère de l'intérieur, a déclaré que l'affaire serait "close'". En effet, la Licra a assuré lundi dans un communiqué que le ministre de l'intérieur, qui a reçu ses représentants dimanche, s'était défendu d'avoir "mentionné une quelconque origine" lorsqu'il s'est adressé à ce jeune militant UMP. et qu' "elle ne participera pas à la polémique politico-médiatique qui détourne l'attention des personnes en souffrance..."
______________________________

Et bien voilà une petite liste non exhaustive des différentes réactions, repésentatives des diverses opinions que chacun peut ressentir ou exprimer...
Enfin... pas tout à fait. Car de toutes ces interventions, aucune ne reflète véritablement mon avis, ou presque (cherchez laquelle...) ! 

Ahhh..., toujours les mêmes réflexes (c'est le "jeu" me diriez-vous malicieusement). La Gauche qui sémeut, la Droite qui défend (ou l'inverse), et certaines associations qui ne veulent pas en rester là.... Tout cela est tellement prévisible. Et ce n'est certainement pas la première fois.

Ahhh... internet et ses buzz incorrigibles des politiciens...

Ahhh..., et dire que je pensais que ce n'était pas pertinent cette vidéo. (comme le pensait d'ailleurs son véritable auteur à savoir Public Sénat, et qui en explique les raisons). Je n'ai toujours pas changé d'avis.
Je ne ressens pas de tristesse, ou de révolte particulière face à tout cela. Pour être plus précis, j'esquisse même un sourire, je ressens même une certaine jubilation !

Que de sérieux, que d'éxaspérations, que d'outrages... 
"C'est un sujet bien trop important et sérieux" entend-on ça et là.
"Il ne faut pas rester là à ne rien faire !",
"Nous sommes en France, pays des droits de l'homme voyons !"
"Comment ? vous ne condamnez point ces propos, vous n'êtes point de mon avis, seriez-vous alors raciste ?!" dit-on.

Oui ces propos sont malvenus, oui ce sont des propos de la part d'un ministre, et oui en plus il n'était pas chargé de n'importe quel portefeuille ministériel, oui il aurait pu s'en passer... mais enfin... L'occasion était bien trop belle.

D'ailleurs je ne suis même plus certain de la "vraie interprétation" qu'il faut en faire de cette fameuse vidéo (partielle?) tellement il y a d'intervenants, d'interventions, de jeux de mots, de contextes, à prendre en considération... Mais l'occasion était encore bien trop belle et tentante pour certains.

Pour conclure, comme le dit finalement Elisabeth Lévy dans son article :
"Il faut bien cependant, s’aventurer sur le terrain glissant des propos prêtés au ministre et de leur éventuelle gravité. Autant vous le dire, j’ai la trouille. Je sais qu’un mot mal compris, volontairement ou pas, peut vous conduire en un tournemain sur la prochaine charrette. D’abord, j’ai, comme tout le monde, réécouté de nombreuses fois la “vidéo censurée”. J’ai choqué beaucoup de gens en affirmant que je ne l’aurais sans doute pas diffusée. Ce n’est pas seulement parce que je suis payée par l’Elysée (si seulement…), c’est que je n’aurais pas vu le scoop. Si Hortefeux a dit quelque chose comme “un Arabe ça va, quand ils sont beaucoup bonjour les dégâts” et qu’il l’a dit devant l’Arabe concerné, j’ai beau faire appel à toutes mes fibres humanistes, je n’arrive pas à entendre autre chose que du second degré."
Ajoutant "Si plaisanter sur les arabes, les noirs, les juifs ou les nains, c’est être raciste, antisémite ou petitophobe, il faut cesser de plaisanter. Et aussi de rigoler. À moins, évidemment, que vous vouliez tous finir dans la “cage aux phobes” inventée par Muray."

Et vous, vous avez un avis différent sur le sujet ?   ; )

 

Publié dans Politique

Commenter cet article

Haier 19/09/2009 13:52


Jour vous ,
On peut se demander le bien fondé des différentes interventions de mes amis de gauche, qui ont la mémoire bien courte
Qui se souvient encore des dires malheureux de M Valls à Evry, propos eux aussi sortis de leur contexte ,mais bien réels, boutade de mauvais goût ,caméra qui traine son off exploité ,on connait la suite …………………..
Je voudrais dire à mes compagnons de route de cette gauche ressemblant plus à une armée mexicaine
Qu'un parti revendiquant à un certain espoir national,
Stop, oui stop à la khonnerie
Hortefeux _Valls ,match nul ,une boutade partout
Haier socialiste apatride

Ydhista Lévisoïtin 18/09/2009 20:05

Bonsoir,Voilà une superbe démonstration que quand la réflexion l'emporte sur l'émotion on peut parler de tout et s'exprimer se contredire sans pour autant parvenir à des impasses. Chapeau bas!Un avis? Sans doute, un peu comme tout le monde je suppose.Que Monsieur Hortefeux ait fait de l'humour, je le crois aisément.Qu'il s'agisse de la trahison d'une pensée profonde xénophobe, j edéteste les procès d'intention.Que ce soit une énorme boulette alors qu'une caméra était présente et bien visible, c'est une évidence.Au delà, les chiens se sont lâchés, comme d'habitude.Mais ce n'est que mon avis.YL

Finchleyroad 18/09/2009 23:17


Bonsoir,

Merci tout d'abord pour nous avoir donné votre avis sur un tel sujet, puis d'avoir précisé également que la complexité des opinions, l'ouverture d'esprit et l'acceptation du débat, sont
les points communs des commentateurs ici présents.  ; )


gerard pendaries 17/09/2009 09:48

Bonjour Finchleyroad,Mon commentaire n'avait rien de restrictif, dans l'intention du moins. Outre qu'il n'est pas facile de faire des compliments on n'en perçois pas l'évidente utilité.En vérité j'ai pour certains blogs, dont le vôtre, un intêret (pour ne pas dire une admiration) sincère. La capacité de recherche et de production (là encore rien de péjoratif) l'honneteté intellectuelle, l'intelligence de la saisie et la qualité d'expression. . Vous savez bien quelle gène on eprouve à dire ces choses là alors on résume bêtement: beau boulot.

Finchleyroad 17/09/2009 23:42


Bonsoir,

Je comprends tout à fait la gène qui peut être éprouvée... et ce d'autant plus lorsqu'il s'agit de répondre justement à votre "beau boulot"...  ^^

C'est la raison pour laquelle j'ai un peu "malicieusement" essayé de relancer votre 1er commentaire par une insinuation afin d'obtenir un peu plus votre avis sur l'article, comme si
quelque part je voulais maladroitement déplacer ou contourner mon embarras...    ; )         

Par conséquent je n'avais ressenti aucun aspect péjoratif de votre part, et vous remercie pour cette reconnaissance. Je vous exprime ma gratitude.

Cordialement


cerisette 16/09/2009 19:13

pauvre porte monnaie qui diminue comme peau de chagrinbisous

Finchleyroad 16/09/2009 22:41


Bonsoir,
Je suppose que cette phrase est la réponse de mon commentaire sur ton blog... ; )
Ce qui est sûr c'est que ton commentaire pourrait bien être La phrase la plus dite ou pensée par nous les français.   ^^


gerard pendaries 16/09/2009 13:47

Beau boulot en tous cas....Merci pour ça

Finchleyroad 16/09/2009 22:34


Merci. Je voulais donner une direction particulière à cet article et un fil directeur pour la conclusion, même si cela m'a pris pas mal de temps.

Mais je sais pas pourquoi, j'ai comme l'impression que ton commentaire signifiait également, voire surtout : "je ne suis point d'accord avec votre avis"...    ^^
A plus