1 bouquin = 7.50 euros

Publié le par Finchleyroad


Ahh cela fait déja près d'une dizaine d'années que l'Euro est entré dans notre quotidien. Je me souviens encore de cette époque : radios, journaux, télés, même mon boulanger, tous me demandaient si j'allais m'habituer à cette nouvelle monnaie européenne... et moi de répondre avec soupir  "de toute façon, faut bien."

Comme beaucoup d'autres, je m'auto-persuadais que ma jeunesse me donnerait de meilleures dispositions pour la gestion du changement. Après tout, ce sont les personnes agées avec leurs (vieilles?) habitudes qui auront le plus de difficultés à s'adapter n'est-ce pas...

D'une manière générale, je pense que ce raisonnement est toujours vrai aujourd'hui encore, et je me demande même si ce n'est d'ailleurs pas scientifiquement prouvé...

Quoiqu'il en soit, à l'heure où ces lignes sont posées, je constate avec un relatif soulagement que l'euro s'est bien ancré dans mon inconscient... Je dois avouer quand même qu'il me fallu bien plus longtemps que je ne le pensais pour l'assimiler.

Toujours est-il que si un système de pensée (franc / euros) s'est dissipé, je constatai avec étonnement qu'un autre type de raisonnement n'avait point disparu, une "méthode" encore plus enracinée que le convertissage franc / euro...

Cette "prise de conscience" eut lieu il y'a quelques jours, alors que je dépensai une centaine d'euros pour des objets quand je me dis que "cela coutaît quand même une dizaine de bouquins".

Après quelques secondes de réflexion (d'aucuns diront que j'ai besoin de comprendre ce que je pense...), je fus renversé par l'idée que je convertissais finalement les euros en bouquins !

Je précise déjà par avance qu'il ne s'agissait pas vraiment d'un quelquonque regret de ma part sur les achats effectués qui me firent penser à une utilisation plus "judicieuse" de l'argent en livres. Ce fut en fait un système de pensée qu'il me semble avoir acquis en étant étudiant.
A cette période faste de remises en cause de toute sorte, les livres répondaient à mes curiosités. Et acheter un bouquin, c'était presque comme acheter une baguette. Bien entendu, je parle de livres de poche, car comme aujourd'hui, les portefeuilles de beaucoup d'étudiants sont peu remplis...

Avec du recul, j'ai la conviction que ce furent sans doute mon éducation, ma personnalité et mes centres d'intérêt qui me conduisaient à emprunter cette logique de comparaison. J'avais acquis cette habitude de me dire que pour chaque dépense, j'aurai pu également obtenir tel nombre de livres. Ce raisonnement était devenu naturel finalement.

Cela indique peut-être d'ailleurs la réelle importance affective que l'on peut apporter à ce bien, et la place qu'il occupe dans notre propre échelle de priorité...

Et vous, vous arrive t-il d'adopter ce genre de raisonnement ? Chacun d'entre-vous ayant pu remplacer le "bouquin" par pantalon, Cd, set de maquillage, bonbons, plante, Dvd, place de cinéma...
...et de vous dire "mince... j'aurai pu m'acheter également ça en équivalence..." ?

Publié dans Etats d'âme

Commenter cet article

Zabeille 13/09/2009 23:27

Bonsoir !Ton article m'a fait rire parce que je me suis un peu reconnue. Quand j'achète quelque chose de non obligatoire (hors nourriture, essence, veto, etc) je convertie en restau (j'aime manger !!) ou en vêtements (j'aime le shopping !). Au moins toi tu convertis en quelque chose d'intelligent mdr !A bientôt !!

Finchleyroad 15/09/2009 17:57


Merci pour ton commentaire. ; )
Sinon, intelligent, intelligent... je suis tenté à chaque fois de les relire ces livres car je sais plus trop de quoi ça parle...   ; )

A bientôt


Myrtille 08/09/2009 14:05

D'autres gens fonctionnent comme cela, ils achètent un sandwich en Chine, ils convertissent le prix en euros, oh ce n'est pas cher ! Ils vont à Hong-Kong, ils disent ben, on peut dire que ça va même si ! Ils vont au Japon, qu'est-ce qu'ils vont dire ? Voyage après tu nous diras si ... Merci pour le petit mot aussi !

Swann 06/09/2009 01:11

Effectivement...mon raisonnement est carrément hors sujet ^^'mais c'est vrai qu'à cause de ça je n'arrive pas à faire ce genre de comparaison dsl  !Amicalement

ruth13 02/09/2009 22:26

je crois que les personnes agées se sont plus vite adaptées à l'euro que certaines personnes d'une cinquantaine d'années qui flottent encore entre l'ancien, le nouveau franc et l'euro...

Finchleyroad 02/09/2009 22:41


Bonsoir ruth13,
Effectivement, tu as bien raison. Je n'ai rien contre les personnes agées s'il fallait le signaler... ; )
En fait, ma petite phrase sur les personnes agées avait pour objectif de me "valoriser" et de "m'auto-persuader" (domaine du sentiment), par manque de confiance en moi, que j'étais capable de
m'adapter à l'euro... Et pour "m'auto-convaincre" (domaine des faits), j'ai cru bon d' "invoquer" la science"...
J'aurais pu et j'aurais du mieux exprimer cette idée... 

Merci pour ton commentaire.   ; )


anbenedicte 02/09/2009 01:20

Merci d'être passé sur mon blog Tout de go.et de m'avoir déclassé des râleuses ... Pour ce qui est des euros moi je convertis en pommes de terre (lol)  1fr=1kg de patates et maintenant 1€= 1seule patate...

Finchleyroad 02/09/2009 01:32


Bonsoir !
Les patates sont une valeur sûre...  ; )
wow pour la pomme de terre avant c'était 1 fr = 1kg...